La "Smart Remote" de sevenhugs par Serge


Posté le 5 avril 2016 - Sujet lu 875 fois.


Lors du CES 2016 à Las Vegas, l’entreprise française Sevenhugs a dévoilé sa télécommande connectée : la Smart Remote.

sevenhugs Smart Remote

Sevenhugs est une start-up française toute récente, fondée en 2014, qui ne nous est pas inconnue, puisqu’elle nous a déjà présenté HugOne et les Minihugs l’année dernière.

Cette nouvelle télécommande Smart Remote n’est pas qu’une simple télécommande connectée, elle a pour ambition de contrôler l’ensemble de vos objets connectés de la maison. Pour gérer un objet il suffira de pointer la télécommande dessus, pour que les contrôles adéquats apparaissent à l’écran

Le but de cette télécommande est de centraliser l’ensemble de vos objets, avec un fonctionnement qui est assez simple. Une fois l’objet pointé par la télécommande, vous allez avoir dans l’écran d’affichage de la télécommande un menu contextuel reprenant les fonctions de votre objet (allumer ou éteindre la télé, allumer ou éteindre la lumière, changer de musique sur votre Sonos, ouvrir les volets roulants, etc…)

La télécommande utilise une technologie de géolocalisation d’intérieur grâce à 3 prises connectées qui permettent à la télécommande de se repérer. (La technologie est en instance de brevet). Une connexion au réseau Wifi est nécessaire pour que cela fonctionne.


Commentaire :


Nate Ralph January 5, 2016 12:55 AM

"Sevenhugs Smart Remote aims to be the single, contextually aware remote control."

Mike Prospero Jan 5, 2016 at 4:02 AM

"A wonderfully minimalist device that will let you control virtually anything you point it at."

Matt Burns December 7, 2015 at 13:47

"Make your smart house actually smart with Sevenhugs"


Un défi technologique et une course contre la montre pour ce projet.

Il fallait être prêt pour la date fatidique du 6 janvier 2016, inutile de préciser que les fêtes de fin d'année se sont résumées à leur plus simple expression.

La maquette avait fonctionné mais il fallait maintenant réduire la taille du circuit pour qu'il entre dans le produit final. Dessin du circuit imprimé 8 couches avec BGA, je commande en urgent des circuits imprimés le 22 décembre, câblage et tests.

Une partie de l'équipe (Simon et Stéphane) était déjà à Las Vegas, Nicolas attendait à Paris de recevoir les circuits pour les mettre dans les boitiers imprimés en 3D, boitiers dont j'avais dessiné la CAO précédemment, et les rejoindre là-bas.

Le 4 janvier il sautait dans le premier avion avec le matériel sous le bras... pari gagné, l'expo aurait lieu avec eux ... et ce fût un succès, et pour moi une fierté.

Seule déception : avoir été obligé de regarder ça de loin mais un immense plaisir de voir toutes les photos et vidéos qui ont circulé sur le net.

Beaucoup de stress, d'adrénaline avec une grande satisfaction à l'arrivée ... je crois que c'est pour ça qu'on fait de l'électronique :)


Serge